Facebook Twitter Google+

OL

L'absence en Coupe d'Europe, un mal pour un bien ?

L'élimination en barrages de l'Europa League, en août dernier, apparaissait comme un véritable cataclysme à l'OL, mais aussi et surtout comme le symbole d'un club en fin de cycle.

Toutefois, les dernières performances des joueurs de Hubert Fournier en Ligue 1 laissent à penser que la suppression des rendez-vous continentaux dans leur calendrier leur a fait un bien fou. Mieux, le podium semble être redevenu un objectif, entre Rhône et Saône, et Jean-Michel Aulas a retrouvé le sourire. Assez pour oublier le manque à gagner causé par l'absence de l'OL sur la scène européenne ?

(International)

Notez cet article
Note :

Vous avez la parole

Pour réagir à cette article, renseignez votre pseudo et votre message ci-dessous, ainsi que le pseudo de la personne à qui vous souhaitez répondre (sinon laissez vide).

Albawarden

Evidemment! le fait de ne pas jouer les match du jeudi est un avantage considérable et lorsque les équipes engagées en coupe d'Europe commenceront à fatiguer par la répétition des matchs et des compétitions ce sera là ou ce genre d'équipe sera elle présente. Tout comme FOUDFOOT je crois que les 2 Olympiques (je croyais qu'on était les seuls ;-) ) s'en trouveront que plus forts

Réponse à Jules | Légende | 35 Articles | 7656 Commentaires | Supporter Marseille

FOUDFOOT

Il n'y a pas de manque à gagner avec l'Europa League qui ne devient que petitement rentable à partir des quarts.

Par contre et c'est ce que Lille avait bien vu les autres années, sans Europa ou en laissant pisser, il y a un gros avantage en championnat.
L'an dernier, sans l'Europe, il y aurait peut être eu une 3ème place pour l'OL.

Cette année les deux Olympiques en bénéficient et ils vont pouvoir travailler physiquement et tactiquement et même "finir" la formation de leur jeunes.

Réponse à Jules A | Légende | 19 Articles | 1632 Commentaires | Supporter Lyon