Facebook Twitter Google+

Bleus

Le football français est-il sur le déclin ?

La formation initiale a permis à la France d'être championne du monde de football en 1998. Depuis, des clubs, réputés pour leur formation initiale, ont soit changé de politique, reléguant de fait la formation initiale au rang de variable non stratégique, soit ont périclité au point de descendre parfois en L2.

Parmi les clubs qui ont périclité, il a bien sûr Nantes (qui avait fourni de nombreux internationaux et trois champions du monde) ainsi que Lens dont le dernier joueur formé pour jouer au plus haut niveau remonte au transfert de Varane au Réal Madrid.

Parmi les clubs qui ont abandonné la formation initiale comme variable stratégique, il y a eu d'abord l'OM, le premier club français à recruter des stars européennes, suivi de St Etienne à partir du recrutement de Platini et autres joueurs non issus de la formation initiale interne (ce qui provoqua la colère et la démission de Robert Herbin).

Le PSG a repris le flambeau marseillais des années 1960 à 2000, de manière encore plus spectaculaire (au sens propre et au sens figuré), depuis le rachat du club par les qataris. En effet, pour des raisons financières, le PSG doit augmenter considérablement son chiffre d'affaires de produits dérivés (cf. Notamment les maillots), afin de se mettre au niveau des plus grands clubs européens. Pour ce faire, le club doit recruter des stars, seules capables d'augmenter fortement le chiffre d'affaires de produits dérivés.

Compte-tenu de cette stratégie, on peut douter sérieusement qu'il y ait un avenir professionnel pour les jeunes joueurs formés au club.

Monaco a pris pour modèle le PSG, y compris sa politique de produits dérivés, et force est de constater qu'il est bien loin le temps où Arsène Wenger était champion de France avec une équipe formée à Monaco pour 70 % de son effectif de joueurs professionnels.

La victoire, facile, de la Belgique contre la France, en match préparatoire à l'Euro 2016, doit nous interpeller, alors que la Belgique a pris pour modèle de développement la formation initiale à la française des années 80 et 90, Le football français n'est-il pas, paradoxalement, alors que le PSG est entrain de devenir un grand club européen, sur le déclin ?

Autrement dit, l'OL, seul des grands clubs français à s'appuyer sur la formation initiale pour se développer, n'est-il pas l'arbre qui cache la forêt ?

Il n'y a pas que la Belgique qui doit nous interpeller. Le Barça qui vient de remporter pour la cinquième fois la Ligue des Champions, l'a fait avec une ossature de joueurs formés au club, notamment Lionel Messi dont on finit par oublier qu'il est issu de la formation initiale catalane, via sa filiale argentine.

A vous lire toutes, et tous !

(Légende)

Notez cet article
Note :

Vous avez la parole

Pour réagir à cette article, renseignez votre pseudo et votre message ci-dessous, ainsi que le pseudo de la personne à qui vous souhaitez répondre (sinon laissez vide).

Albawarden

Qu'ils soient issus de centres de formation avec une culture centre de formation ne veut pas forcément dire que ça va bien se passer. Le soucis des jeunes est que dès qu'ils ont 18 ans ils peuvent toucher 300K€/mois alors qu'en France ils auraient 5 fois moins. Ils veulent tout et de suite sans avoir jamais rien gagné ou fait de leurs vies. Alors je sais pas s'il faut revoir notre politique de formation mais faut surtout revoir à remettre des coup de pieds au cul un peu plus souvent remarque même avec ça ils partiront dans les 4 autres championnats européens. C'est toute une mentalité à changer et accessoirement, concernant l'EdF avoir un entraineur qui ne me fasse pas dormir en voyant évoluer l'équipe!

Réponse à Pisser sur le gazon | Légende | 35 Articles | 7704 Commentaires | Supporter Marseille